Pourquoi la triphonie, pièce essentielle de l'ascenseur, est-elle source de problème ?

La triphonie, c’est le système d’appel d'urgence, obligatoire sur tout ascenseur. Il permet aux usagers comme au technicien de demander de l’aide en cas de problème. Seulement, c’est aussi une source de nombreux problèmes de gestion et d’entretien. On fait le point. 👇

Qu’est-ce que c’est, la triphonie ?

La triphonie de l'ascenseur est un système qui permet de passer des appels d'urgence liés à l’utilisation de la machine. Ce système comporte 3 points d'appel : en cabine pour les usagers, en fond de fosse (dans la gaine) et sur le toit cabine pour nos techniciens. Ces appels permettent, la plupart du temps, à un usager bloqué dans la cabine de demander de l’aide ou de signaler une panne. La triphonie est obligatoire depuis 2013, un ascenseur qui n’en serait pas équipé serait donc hors-la-loi.

triphonie-shema-explicatif

Les appels passés via la triphonie sont réceptionnés par le centre d'appel de l'ascensoriste, qui déclenche si nécessaire une intervention. De plus, lors d’un appel d’urgence, la téléalarme doit également envoyer des informations, à l’aide de codes DTMF (Fréquences utilisées dans le transfert des données (Dual Tone Multi Frequency), qui permettent au récepteur d’identifier la cabine, et même le point d'appel concerné (cabine, fond de fosse ou toit). Les deux points d’appel extérieurs à la cabine servent au technicien, qui peut lui aussi rencontrer un problème lors de son intervention.

La triphonie et la téléalarme sont des obligations réglementaires qui permettent de déclencher une intervention d'urgence, même dans les cas où l'appelant ne peut pas s'identifier (accident, handicap ou autres).

 

💡 Qui est responsable de la triphonie ?

La présence et l'entretien de la triphonie relève de la responsabilité du syndic de copropriété. Son remplacement n'est pas inclus dans le contrat de maintenance ascenseur. La ligne téléphonique filaire est aussi sous la responsabilité de la copropriété.
Lorsque la société de maintenance fournie un kit GSM avec son abonnement, elle devient responsable du bon fonctionnement de la ligne. Elle doit exercer son devoir de conseil et proposer du matériel adapté à son client.

 

La passerelle GSM, un impératif :

La triphonie, c'est comme votre téléphone portable, mais pour l'ascenseur : un système d'appel qui permet de téléphoner à la plateforme d'aide en cas d'incident. S'il n'y a pas de réseau, l'appel ne peut être passé. C'est la passerelle GSM (avec sa carte SIM) qui s'occupe de ramener le réseau dans la cabine ascenseur et dans la gaine afin de pouvoir passer les appels. Pour résumer, la triphonie, c'est votre téléphone, et le boîtier GSM, la carte SIM. Les deux vont de paire.

La triphonie ne peut pas fonctionner sans réseau. Aujourd’hui, la plupart des ascenseurs sont connectés au réseau conventionnel (par câble, géré par Orange) pour leur triphonie et leur téléalarme. Cependant, comme nous l’avions abordé dans un précédent article, ce réseau vétuste sera progressivement supprimé d’ici 2023. Il faut donc remplacer ce dispositif par une passerelle GSM. Elle fonctionne avec une carte SIM et un boîtier installé en haut de gaine, qui permet de capter le réseau 3G ou 4G, afin de transférer les appels émis via la triphonie.

Pourquoi la triphonie est-elle si problématique ?

La triphonie représente un problème récurrent dans la maintenance ascenseur, et ce pour deux raisons principales.

🚧 C'est une cause fréquente de panne.

Du fait des nombreux éléments qui la composent, la triphonie provoque souvent des pannes, pénalisantes pour les usages. Pendant 8 mois consécutifs, l'équipe uptime a procédé à une analyse des typologies de pannes repérées sur les ascenseurs de son parc. Voici ce qui a été constaté :

tripho-graph-1

En moyenne 10% des ascenseurs en parc sont concernés par une panne liée à triphonie, chaque mois. Ces pannes concernent à 50% la ligne GSM, à 39% le système de triphonie dans son ensemble. 10% concernent un déblocage de la phonie (plus d'explications dans la suite de l'article).

 

Les incidents liés à la triphonie sont fréquents et représentant une part importante de l'ensemble des pannes et interventions. Au cours des 8 derniers mois, les pannes de triphonie ont représentés environ 13% de l'ensemble des incidents créés.

tripho-graph-2

 

🛠 Sa prise en charge est entravée par les constructeurs.

Les constructeurs, notamment les grandes multinationales leaders du secteur, ont développé depuis 20 ans des matériels dit "propriétaires", que l'on retrouve sur de nombreux ascenseurs. Ces matériels ne sont pas opérables par un ascensoriste indépendant comme uptime sans une action de la part du constructeur (procédure communément appelée "déblocage"). Cela pose de nombreux problèmes lors d'un changement de prestataire de maintenance, et fait partie des subterfuges utilisés par certains acteurs du secteur pour conserver leurs clients et rendre plus difficile le passage à la concurrence.

Pour faire un nouveau parallèle avec votre téléphone portable, cela correspond à la manière qu'ont certains opérateurs de "bloquer" le téléphone que vous achetez chez eux pour que vous ne puissiez pas l'utiliser chez un concurrent.

💡 Que propose uptime pour la triphonie ?

De la prévoyance : uptime, grâce à sa technologie prédictive et ses méthodes, réduit les pannes liées à la triphonie. 57% des pannes de triphonie constatées sur notre parc correspondent à des débuts de contrat (intervention moins de 7 semaines après la prise en parc). Parmi ces pannes ou défauts, 22% ont été constatées avant la prise en parc et sont réglées lors de l'arrivée d'uptime.

De la bienveillance : la politique d'uptime consiste à proposer un matériel de triphonie en protocole ouvert qui sera exploitable par tout ascensoriste. De surcroit, nous proposons des coûts d'installation inférieurs au marché (moins de 300€ pour la pose d'une passerelle GSM contre des prix grimpant jusqu'à 700€ chez certains prestataires).
 
 

CTA-contrat-2-blue

 

Changez pour uptime sans interruption de service et profitez de notre offre spéciale !